The European Business Council for Africa

Bien que le continent ait été moins touché que d’autres par la pandémie de Covid-19, les cas et les décès sont de nouveau en hausse après l’allègement des restrictions.

L’Afrique est à un « moment charnière » dans son combat contre le Covid-19, au moment où les cas et les décès sont en hausse après l’allégement des restrictions, a averti, jeudi 15 octobre, la directrice de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour le continent. Au cours des 30 derniers jours, les contaminations hebdomadaires y ont augmenté en moyenne de 7 % et les décès de 8 %, selon le Centre africain de prévention et de lutte contre les maladies (Africa CDC), agence spécialisée de l’Union africaine (UA).

« Nous sommes réellement à un moment charnière de la pandémie en Afrique. Alors que les courbes de l’épidémie sur le continent avaient connu une tendance à la baisse au cours des trois derniers mois, ce déclin s’est stabilisé », a expliqué Matshidiso Moeti, directrice de l’OMS pour l’Afrique, lors d’une conférence de presse. En dépit d’inquiétudes initiales sur les conséquences potentiellement dévastatrices de l’épidémie sur un continent pauvre et largement dépourvu de structures sanitaires, les 55 Etats de l’UA ont enregistré jusqu’ici environ 1,6 million de cas, soit 4,2 % du total mondial, selon le CDC Africa. Les 39 000 décès recensés en Afrique représentent 3,6 % du total mondial, alors que le continent compte 17 % de la population de la planète. […] 

You can find the full article here.